Flash Infos
Accueil / Actualités / ATTAQUE DE DIEMA: Les deux présumés jihadistes tués étaient des hommes en uniforme

ATTAQUE DE DIEMA: Les deux présumés jihadistes tués étaient des hommes en uniforme

Suite à l’attaque de poste de contrôle de Diéma par les hommes armés la semaine dernière et qui a couté la vie à un gendarme, les deux présumés jihadistes tués sur place étaient des déserteurs de l’armée. L’un était militaire et l’autre un gendarme.

Originaire de la ville de Kati, un gendarme  dans sa mission régalienne a été lâchement tué dans la nuit du dimanche à lundi dernier dans une attaque perpétrée  au poste de contrôle de Diéma par des présumés jihadistes, selon des sources sécuritaires. Le bilan de cette attaque est de deux morts côtés des assaillants et un gendarme. Selon une source proche de l’enquête les assaillants tués étaient tous des déserteurs de l’armée.

« Ces hommes armés ont fait une incursion peu avant 5 h du matin au poste de Diéma » a affirmé un officier à la brigade Territoriale de la gendarmerie de Kati.

Cette attaque intervient à quelques semaines des élections législatives prévues le mois de mars prochain sur toute l’étendue du territoire nationale. L’attaque et son bilan ont été confirmés par cet officier de gendarme joint au téléphone à Kati.

Selon la même source, les assaillants ont tirés sur les éléments de la sécurité au poste aux environs de 4 heures du matin a indiqué l’officier. Et un échange de tir, deux assaillants ont été tués et un gendarme. Aux dires de l’officier, les deux assaillants tués étaient tous des anciens porteurs qui ont servi nos services de sécurité. Notre source poursuivra que l’un des assaillants qui était gendarme a servi dans la ville de Diéma.

« Nous avons eu la certitude après nos enquêtes que cet ancien gendarme assaillant tué a bel et bien servi dans la ville de Diéma. Après les forfaits, il a été reconnu par les habitants. Nous pensons qu’il a déserté après les évènements de 2012 pour rejoindre les groupes armés », a confié notre source joint par nos soins.

Quant au gendarme tué lors de l’attaque, il a été inhumé ce mardi 11 février 2020 à Kati dans sa famille.

Adama Diabaté   

Essayez à nouveau

Soumaïla Cissé toujours dans les mains de ses ravisseurs!

Nombre de visites: 0 Enlever le 25 mars dernier, cinq membres de la délégation du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!