Flash Infos
Accueil / Actualités / ASSOCIATION MEDIATIQUE POUR LA PAIX : De belles perspectives pour 2020

ASSOCIATION MEDIATIQUE POUR LA PAIX : De belles perspectives pour 2020

La 12e assemblée générale de l’Association médiatique pour la paix (AMP) a reconduit Fousseyni Diarra pour un mandat d’un an, placé sous le signe de la rénovation.

Cette assemblée générale a permis aux membres de l’association de faire une rétrospective sur les actions écoulées, jugées satisfaisantes. Ensuite l’accent a été mis sur les nouvelles perspectives.

Créée le 9 novembre 2007, l’AMP intervient dans plusieurs secteurs : l’éducation, la santé, la culture, le loisir, la formation et l’emploi, la paix et la sécurité. Elle participe à la promotion des droits de l’Homme. De sa création à nos jours, elle a mené plusieurs activités comme : l’organisation d’un tournoi interscolaire, des journées de sensibilisation sur la lutte contre l’excision, le paludisme.

Selon Fousseyni Diarra, son président exécutif, l’AMP n’a d’autre combat que celui de l’instauration de la paix, la tolérance, l’amélioration d’une vie libre, paisible, sereine, sécurisée, digne et prospère.

“Nous tenons à vous rappeler que chacun d’entre nous a une dette envers le Mali. Aujourd’hui plus que jamais, il nous faut être à la hauteur de notre responsabilité et jouer pleinement notre rôle. Je parle ici de la jeunesse. Et pour cela, nous devons avoir le sens de la magnanimité, du dialogue et celui du pardon”, a-t-il indiqué.

A en croire ses promoteurs, l’AMP est présente dans 11 pays. “Au regard de la complexité des défis à relever ; à savoir : la paix et la sécurité, l’éducation, l’entreprenariat, le chômage, il est impérieux en tant qu’acteurs pour l’instauration de la bonne cohésion sociale, en tant que patriotes et démocrates, de dégager ensemble la voie à suivre avec la même cadence pour sauver la nation africaine, singulièrement le Mali de tous ses maux semant la désolation”, a poursuivi le président.

La vision 20.35 de l’AMP dénommé “Ensemble dans 20 ans pour un Mali libre et prospère” lancée en 2015 et qui s’étendra jusqu’en 2035, essuiera certainement les larmes d’un Mali tombé dans une crise multisectorielle inouïe, a conclu Fousseyni Diarra.

  1. Y.M. K.

Essayez à nouveau

Covid-19 : 7 nouveaux cas confirmés au Mali.

Nombre de visites: 18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!