Flash Infos
Accueil / Sport / FEMAFOOT : Mamoutou Touré dit Bavieux élu président

FEMAFOOT : Mamoutou Touré dit Bavieux élu président

A l’issue des travaux de l’Assemblée générale élective de la Fédération Malienne de Football, le candidat Mamoutou Touré dit Bavieux a été élu  président avec 32 voix contre 30 voix pour Salaha Baby et 0 pour Alassane Souleymane. Le nouvel homme fort de la Fémafoot  entend bientôt former un nouveau comité exécutif et faire de la réconciliation des acteurs du football malien, une priorité.

Ladite Assemblée générale élective de la Fédération Malienne de Football s’est tenue, hier au Centre International des Conférences de Bamako (CICB) en présence des représentants du ministre des Sports et de la Jeunesse, de la FIFA, de la CAF et les 62 délégués.

Cette assemblée élective est le couronnement d’une longue crise autour du football Malien. Faute d’entente entre les acteurs, le Comité de normalisation (Conor) a été mise en place en 2017 pour relire les textes et d’organiser cette assemblée élective. Après 20 mois de dur labeur, on peut dire aujourd’hui que le Conor a atteint ses objectifs avec à la clé la relecture des textes et l’élection d’un nouveau président.

Au total, ils étaient trois en lice pour briquer la présidence de la Fémafoot. Il s’agit de : Mamoutou Touré dit Bavieux, Salaha Baby et Alassane Souleymane. A la suite d’une élection transparente et crédible sous la supervision des représentants du ministre des Sports et de la Jeunesse, de la FIFA, de la CAF, les 62 délégués ont départagé les candidats. Le candidat Mamoutou Touré a recueilli 32 voix contre 30 pour Salaha Baby et 0 pour Alassane Souleymane.

Sur place, les délégués et les candidats ont tous apprécié le déroulement du scrutin et salué la neutralité des membres du Conor.

S’adressant aux acteurs du football malien lors de la cérémonie de clôture de l’Assemblée, la présidente du Conor, Mme Guindo Fatoumata Daou  a déclaré que cette victoire est une  victoire du Mali et des Maliens : “Il s’agit d’une victoire commune, une victoire du Mali et des Maliens. Il n’y a eu de vaincu ni de vainqueur, c’est le Mali qui gagne”. La présidente du Conor a également profité de l’occasion pour demander aux acteurs d’enterrer définitivement les dissensions et de s’aligner derrière le nouveau président élu et son équipe. Elle a aussi invité le nouvel homme fort de la Fémafoot de travailler dans le sens de l’apaisement, de l’unité et de la réconciliation pour éviter tout malentendu.

Le représentant de la FIFA, Veron Monsengo,  a noté qu’avec le nouveau comité exécutif la FIFA va bientôt accélérer le déblocage des différents projets de développement du football malien.

Quand au représentant du ministre des Sports et de la jeunesse, Mahamadou Sidibé, il a rassuré la disponibilité du département à accompagner la nouvelle équipe.

  1. Y.Doumbia

 

Essayez à nouveau

Fémafoot : Mamoutou Touré dit Bavieux promet une nouvelle vision

Nombre de visites: 130 A quelques jours de l’assemblée élective de la fédération malienne de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!