SOUMAILA
Politique Société

APRES 6 MOIS DE DETENTION : Soumaïla Cissé probablement libéré aujourd’hui en compagnie d’une Française

De sources concordantes, on apprend qu’un accord aura été conclu pour la libération du chef de file de l’opposition au régime déchu d’IBK Soumaila Cissé, détenu par le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (GSIM) depuis le 25 mars dernier. En échange de sa libération, les nouvelles autorités maliennes aurait accepté de libérer des dizaines de prisonniers affiliés à ce groupe extrémiste, ravisseur de Soumaila Cissé.

Il nous est même revenu que Soumaïla Cissé serait arrivé à la fin de la journée d’hier à Tessalit en compagnie d’une otage occidentale. Par ailleurs, les prisonniers échangés devaient arriver à Ménaka hier dimanche dans la journée. Ces informations nous sont confirmées par certains cadres de l’URD même si d’autres continuaient à jouer la carte de la prudence. D’ailleurs, un ancien député de la localité de Niafunké où a été enlevé Soumaïla Cissé pendant qu’il battait campagne pour les législatives de mars dernier, nous a confié que  » les lignes bougent pour sa libération. Les derniers réglages son ten cours en cours. Dans les heures à venir, il pourrait être libéré en compagnie d’une otage française ».

Pour rappel, l’ancien chef de file de l’opposition a été enlevé le 25 mars 2020 dernier  entre Koumaïra et Niafunké lors d’un kidnapping qui aura coûté la vie à son garde du corps et fait des blessés parmi sa délégation de 16 personnes. Selon des témoignages reçus, ils ont été attaqué par des hommes armés qui ont, six mois durant, brillé par leur silence assourdissant malgré les appels à sa libération venant des Maliens, des amis du Mali et de l’illustre otage à travers le monde.

Les autres membres de la délégation ont été libérés quelques jours après. Mais lui, était entre les mains de ses ravisseurs jusqu’à aujourd’hui.

Du désespoir à l’espoir

Amadou Kolossi, le maire de Koumaira, ville où M. Cissé devait tenir un meeting avait, lui aussi, été kidnappé lors de cette triste tournée électorale. Mais il a recouvré sa libéré le 10 mai, donnant une lueur d’espoir sur le sort des autres otages dont Soumaila Cissé. Mieux, le courrier apporté à sa famille par le CICR, a renforcé l’espoir de la famille Cissé et de l’ensemble du peuple malien. Cependant, de multiples fausses alertes sur sa libération ont lieu. Espérons que cette fois ci soit la bonne ! C’est tout le mal que l’on puisse souhaiter à cette figure emblématique de la politique malienne.

Ousmane Daou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 17 =