Flash Infos
Accueil / Agriculture / APCAM : Trois documents scientifiques pour mieux outiller les sociétés cotonnières

APCAM : Trois documents scientifiques pour mieux outiller les sociétés cotonnières

En prélude à la fin du projet Pase-II, l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam) a procédé à la remise des documents scientifiques à différentes structures liées à l’agriculture au Mali. C’était en cette fin de semaine au siège de l’Apcam sous la présidence du président de l’Apcam, Bakary Togola et le PDG de la CMDT, le Pr. Baba Berthé.

Le coton est le poumon de l’économie malienne. Il couvre plus de 4 millions de personnes et injecte plusieurs milliards dans l’économie nationale.  Le projet Pase-II a débuté 2014, il a apporté des appuis directs aux producteurs de coton, notamment l’achat de 24 véhicules, 178 motos, 54 ordinateurs pour une valeur de plus de 550 millions de F CFA, a expliqué le président de l’Apcam.

Il a aussi permis de former 13 800 auditeurs villageois, 720 néo-alphabètes pour un coût de 1,5 milliards de F CFA et un conseil de l’exploitation auprès de 6000 exploitations cotonnières d’un montant de 1,08 milliard de F CFA. Il a donné des appuis à la professionnalisation des sociétés coopératives des producteurs de coton et des centres de gestion rurale d’une somme de 3,784 milliards de F CFA.

Le porte-parole du comité scientifique qui a élaboré les documents, Dr. Mamy Sylla, dira qu’il a apporté une amélioration dans la gouvernance de la zone cotonnière et a enregistré plusieurs acquis.  Les documents scientifiques élaborés par le comité sont au nombre de 3 qui sont consacrés, entre autres, à la vie rurale, les zones cotonnières du Mali et toutes les zones cotonnières de l’Afrique, a détaillé Dr. Sylla.

Les documents ont été remis à l’IER, au CNRA, à l’Apcam.  Selon lui, le projet a permis la mise en place d’un conseil à l’exploitation familiale, l’adoption des technologies relatives aux amendements en chaux et la culture de mucuna pour les bœufs de labour.

Moribafing Camara

 

Essayez à nouveau

Professionnalisation de la filière mangue : les acteurs à l’école des nouvelles exigences de l’UE

Nombre de visites: 21 En prélude de l’atelier sur les nouvelles exigences de l’Union Européenne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!