Flash Infos
Accueil / Environnement / Agro écologie : Sahel Eco partage les résultats du projet AE+6

Agro écologie : Sahel Eco partage les résultats du projet AE+6

En vue de partager et de diffuser les résultats de l’expérience de son projet intitulé « Renforcement de la résilience des petits producteurs agricoles dans les zones arides du sahel à travers l’agro écologie plus six (AE+6) », Sahel Eco a organisé, le lundi 23 décembre 2019, un atelier national qui a regroupé  des acteurs impliquées dans la promotion de l’Agro écologie et la résilience au Mali.

 La cérémonie d’ouverture était présidée par la vice-présidente du conseil d’administration de Sahel Eco, Mme Ballo Mary Allen en présence du représentant de la Coordination nationale des organisations paysannes (Cnop). C’était au Centre de formation pour le développement (Cfd) de Bamako.

De 2016 à 2018, l’ONG Sahel Eco et ses partenaires membres du réseau de Groundswell International ont mis en œuvre au Mali, au Burkina et au Sénégal un projet intitulé « Renforcement de la Résilience des Petits Producteurs Agricoles dans les Zones Arides du Sahel à travers l’Agro écologie plus six (AE+6)».

L’objectif de ce projet est de renforcer la résilience des petits exploitants agricoles dans les zones arides du Sahel des trois pays. L’approche du projet AE+6 est basée sur des stratégies efficaces de promotion de l’agro écologie qui intègre les aspects de nutrition, l’autonomisation des femmes, l’équité sociale, la diversification des moyens de subsistance des femmes (non agricole) via l’épargne et le crédit et l’amélioration de la gouvernance locale pour une meilleure gestion des risques de catastrophes.

Au Mali, les activités de terrain ont été réalisées dans le cercle de Tominian, notamment dans les communes de Diora, Mandiakuy, Mafouné, Fangasso, Koula et Lanfiala. A la fin du projet AE+6, les partenaires du projet ont réalisé des études de cas et des notes d’orientations politiques qui capitalisent les principaux résultats et enseignements tirés de la mise en œuvre du projet AE+6. C’est dans le but de partager et de diffuser les résultats de ces études de cas que Sahel Eco a organisé cet atelier national.

La vice-présidente du conseil d’administration de Sahel Eco, Mme Ballo Mary Allen a remercié tous les partenaires du projet AE+6 pour leur accompagnement. A l’en croire, cet atelier permettra aux participants d’échanger les idées pour que le travail de Sahel Eco renforce davantage la résilience dans notre pays.

Selon le représentant de la coordination nationale des organisations paysannes (Cnop), Ramadan Sylla, face à la rareté des pluies et à la détérioration des sols liées au changement climatique, une prise de conscience s’impose. Enfin, il a exhorté les participants à avoir un regard attentif sur les résultats des études de cas pour faire la restitution dans leur localité respective.

Abdrahamane Diamouténé

 

 

Essayez à nouveau

Réserve de biosphère de la boucle du Baoulé : une table ronde pour une gestion durable

Nombre de visites: 254 Du 17 au 18 décembre 2019, une table ronde s’est tenue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!