Flash Infos
Accueil / Actualités / Affrontement entre étudiants et apprentis chauffeurs : le transport en commun paralysé hier
image illustrative

Affrontement entre étudiants et apprentis chauffeurs : le transport en commun paralysé hier

Suite à l’affrontement entre les étudiants de l’université de Kabala et des apprentis chauffeurs de l’axe Kalaban Coro, le lundi 29 juillet, qui aurait occasionné le décès d’un apprenti, les transporteurs notamment ceux des Sotrama ont entamé hier une grève pour réclamer justice.

 Les chauffeurs et les apprentis de Sotrama  en colère suite à l’assassinat d’un apprenti, survenu ce lundi à Kalaban coro, a paralysé hier le transport en commun. Des travailleurs et écoliers ont arpenté hier à pied pour rejoindre leurs services et écoles faute de Sotrama et de Taxis sur les axes principales.

Au niveau du CSCOM de Yirimadio, Commune VI, un groupe de conducteurs était regroupé pour empêcher la circulation des sotrama et même des taxis. Un conducteur nous a expliqué pourquoi cet arrêt : « C’est à cause de l’assassinat d’un des nôtres, survenu à Kalaban coro. Si rien n’est fait dans le plus bref délai, nous allons poursuivre cette grève jusqu’à la satisfaction de notre doléance. Qu’on nous explique la cause de sa mort et que les auteurs soient poursuivis pour que nous  reprenions le travail».

Quelques dizaines de mètres plus loin, un groupe de femmes  avancent en direction du centre-ville. Obligées de marcher à pieds, elles disent ne pas comprendre le mobile de ce  mouvement : « Nous les femmes, nous ne  sommes d’accord avec eux. On nous oblige de marcher à pieds jusqu’à notre destination. Il faut vite étayer ce mouvement », prônent-elles.

Dans la matinée, toutes les voies principales de la capitale étaient bloquées par des manifestants obligeant la police à entrer en action en tirant des grenades lacrymogènes.

Adama Diabaté

 

 

Essayez à nouveau

NARA : Les victimes du marché incendié courent toujours derrière leurs dédommagements

Nombre de visites: 24 Les 187 victimes de l’incendie du marché de Nara courent toujours …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!