Flash Infos
Accueil / Actualités / SAIGNEE DES CAISSES DE LA MAIRIE DU DISTRICT :Des fausses vignettes en cause

SAIGNEE DES CAISSES DE LA MAIRIE DU DISTRICT :Des fausses vignettes en cause

La mairie du district avec ses multitudes de difficultés de trésorerie se trouve confrontée à un autre défi de l’heure. La contrefaçon des vignettes. Des millions de francs CFA de pertes en perspectives. Des motocyclistes amandés.

Si la mairie du district a des difficultés de faire face à ses obligations faute de liquidité, la situation risque d’être pire encore cette année et pour cause la contrefaçon des vignettes des engins à deux roues  par des individus malintentionnés. Ceux-ci dont la plupart sont aux arrêts, disposaient des machines pour imprimer des fausses vignettes qui sont en circulation. Ces vignettes de contrefaçon, selon les informations étaient liquidées en raison de 3000 F CFA l’unité contre 6000 F CFA pour la vignette authentique délivrée dans les guichets  de la mairie du district. Cette affaire est en train de faire beaucoup de victimes surtout des usagers qui ont reçu leurs vignettes par des intermédiaires répandus à la porte de la mairie. Ceux sont eux qui prenaient le numéro des motos des personnes pour passer aux fossoyeurs qui imprimaient à leur tour les numéros sur les fausses vignettes préfabriquées. La situation explose de nouveaux après l’arrestation des cerveaux de cette contrefaçon surtout avec les contrôles de routines.

M.D, ne connaissant pas la différence entre les deux vignettes, s’est fait traquer par la police et les agents de la mairie lors d’un contrôle de routine pour détention de fausses vignettes et cela après une vérification par un détecteur de vignettes contrefaites. Pour se soustraire des griffes des agents de contrôles, M.D aurait payé une contravention de plus de 35 000 F CFA. Beaucoup d’autres usagers sont victimes innocentes de ces contrôles.

En tout cas, si l’on a tous applaudi que ces nouvelles vignettes étaient sécurisées et qui avaient généré beaucoup de recettes à ses débuts, l’on vient de nous démontrer le contraire. L’enseignement qu’on peut tirer de cette affaire est le manque d’organisation de la mairie centrale dans la vente des vignettes des engins à deux roues, dont elle demeure hélas le seul point de vente. Une situation qui favorise la contrefaçon et les intermédiaires. Il s’agit là dans les années à venir de mettre à la disposition des centres des impôts les vignettes des deux  roues comme celles des véhicules.

O.D 

 

Essayez à nouveau

Kayes : Boubou Cissé ira par la route la semaine prochaine

Nombre de visites: 1 201 Le Premier ministre entamera le mercredi 28 aout, une longue tournée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!