Flash Infos
Accueil / Nation / SITUATION SECURITAIRE AU CENTRE : Lancéni Balla Kéita propose le Sanankuya pour une sortie de crise

SITUATION SECURITAIRE AU CENTRE : Lancéni Balla Kéita propose le Sanankuya pour une sortie de crise

Dans la foulée du Festival international du sanankuya, tenu du 29 au 30 mars derniers à Siby, l’Association malienne pour la promotion du sanankuya (AMPS) a organisé une conférence débat dont le thème était : “rôle et place du sanankuya dans le règlement de la crise sécuritaire au Mali”. La conférence était animée par l’honorable Lancéni Balla Kéita et le chroniqueur historien Nancountè Kanté de Naréna.

Selon Lancéni Balla Kéita, il existe le lien de sanankuya entre plus de 60 patronymes au Mali. A ses dires, il dissipe la méfiance et la crainte entre les hommes à l’occasion de  plusieurs circonstances de la vie notamment au cours des voyages, au moment des accidents, quand les gens regardent des matches et même au cours des rencontres officielles entre la population et les autorités.

Le sanankuya permet de décrisper la méfiance et la crainte qui règnent souvent dans l’atmosphère, a insisté l’honorable Kéita. Au centre du Mali, les ethnies ont toutes des patronymes qui ont un lien de sanankuya entre eux.

Pour Lancéni Balla Kéita, les fondements de ce vivier d’apaisement social sont multiples, il peut naître entre deux hommes qui se sont sauvés dans une situation catastrophique soit à la fin d’un conflit entre deux communautés ou des frères du même sang pour éviter toutes formes de violence entre eux dans le but de faciliter la cohabitation.

Le chroniqueur historien Nancountè Kanté a fait savoir que le sanankuya a à peu près 25 démembrements qui sont, entre autres, celui qui se trouve entre le grand-père et le petit-fils, entre la femme et les frères de son mari, entre deux personnes de la même génération, entre les femmes qui sont mariées à la même période, etc. Et d’ajouter que le sanankuya ne connait ni de classe d’âge, ni richesse, ni couleur de peau, ni sexe, ni classe sociale.

A l’en croire, celui qui aura transgressé ce serment, ses descendants auront des retombées de malédictions jusqu’à la fin des temps. Par ailleurs, il dira que le sanankuya a des méfaits, il y a un moment, un lieu pour faire le cousinage à plaisanterie, c’est une vertu sociale qui mérite d’être étudiée de long en large.

Moribafing Camara

 

Essayez à nouveau

3ème édition des Tic’s Awards : les lauréats reçoivent leurs prix.

Nombre de visites: 53 Placée sous le haut parrainage  du ministre de la Communication et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!