Flash Infos
Accueil / Actualités / Remise de don : plus de 4 millions de F CFA offerts aux déplacés du site de Sénou
Crédit photo https://voixdebamako.com/video-mme-adam-ba-konare-ancienne-premiere-dame-du-mali-et-celebre-historienne-sur-tv5-monde/

Remise de don : plus de 4 millions de F CFA offerts aux déplacés du site de Sénou

Sous la houlette du Bureau national de Tabital Pulaaku Mali, la marraine de  Tabital Pulaaku en collaboration avec l’Association Irganda a procédé à une remise de don aux déplacés  du centre basés à Sénou. La valeur de cette donation s’élève à 4 millions de F CFA.  C’était le mardi 30 avril 2019.

 Depuis l’embrasement du centre, le nombre de déplacés ne cesse de s’accroitre. Sur le site  de Sénou au champ du Général à la retraite Ismaël Cissé, 82 familles, composées de 606 personnes ont bénéficié de l’assistance de la marraine de Tabital Pulaaku. En dehors de son appui qui s’élève à deux millions de F CFA, l’Association Tabital Pulaaku a offert deux millions aux déplacés. À cela s’ajoute, le soutien de l’association Irganda. “Je pense que la solidarité des cœurs, la proximité physique, les mots d’émotions qu’on peut prononcer  à l’endroit des gens qui sont dans la compassion n’ont pas de remplacement”, a affirmé Adam Ba Konaré, marraine de l’Association Tabital Pulaaku.

Ce site d’accueil de 5 ha, comporte un forage, un dispensaire, une mosquée, des salles de classes pour apprendre le coran, etc. Malgré ces infrastructures, les besoins se font toujours sentir. Raison pour laquelle, le propriétaire du site a invité les bonnes volontés à fournir encore des efforts. “Vous voyez que le forage qui existe n’arrive plus à satisfaire les déplacés en eau potable. Nous faisons une demande à ce que la situation change”, a indiqué le Général Ismaël Cissé, propriétaire du site de Sénou. Il a aussi invité les différentes associations peules de réfléchir sur un partenariat fécond pour pouvoir parrainer les orphelins dans les différents sites. “Si chacun prenaient un orphelin ou l’assiste ici, je suis sûr qu’on va sécher leurs larmes”, a-t-il-proposé.

Quant aux bénéficiaires, ils ont salué les donateurs. Avant d’inviter l’Etat à prendre des dispositions pour qu’ils puissent retourner dans leurs localités. Signalons qu’à ce jour, il existe 11 sites de déplacés autour de Bamako.

Z.M.K

 

Essayez à nouveau

CONFLITS AU MALI : Au moins 150 enfants tués depuis janvier 2019

Nombre de visites: 22 C’est un rapport de l’UNICEF, rendu public cette semaine, qui l’annonce. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!