CHU Gabriel Touré : le comité syndical lève son mot d’ordre de grève

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé et Djimé Kanté du syndicat du personnel du CHU Gabriel Touré. © Ccom/MSA

Le comité du syndicat national de la Santé, de l’Action sociale et de la Promotion de la famille du Centre hospitalier et universitaire (CHU) Gabriel Touré a levé son mot d’ordre de grève de 96 heures.

Grâce aux engagements pris par le gouvernement du Mali, à travers le ministère de la Santé et des Affaires sociales sous la clairvoyance de Michel Hamala Sidibé et à la bonne volonté du comité du  syndicat national de la Santé, de l’Action sociale et de la Promotion de la famille du Centre hospitalier et universitaire (CHU) Gabriel Touré, le mot de grève de 96h dudit comité syndical déposé le 10 décembre 2019 a été levé au grand soulagement de tous.

Les négociations ont abouti à un accord sur tous les points de revendications du syndicat qui sont : la réhabilitation de l’ensemble des toilettes avant le 31 janvier 2020, de la cour, des salles de gardes, d’hospitalisation et des alentours de l’hôpital avant le 31 mars 2020, l’ouverture de nouveaux guichets au CHU Gabriel Touré, la dotation immédiate du personnel en badge, la mise en place, dans les plus brefs délais, des mesures pérennes  pour améliorer l’accueil à tous les niveaux, la dotation de l’hôpital d’un budget supérieur ou égal à celui de 2017, la relecture de la convention hospitalo-universitaire signée, le 25 octobre 2019, avec l’implication de tous les acteurs, la mise dans les normes, courant 1er trimestre 2020, de la morgue de l’hôpital (plus grande morgue du Mali), la prise des mesures idoines pour la gestion des pièces médico-légales.

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, dont l’amélioration de la santé des populations maliennes est au cœur des préoccupations, suivait de près, depuis le début, les négociations avec le comité syndicat national de la Santé, de l’Action sociale et de la Promotion de la famille du Centre hospitalier et universitaire (CHU) Gabriel Touré. La levée de ce mot de grève traduit le souci des deux parties pour le bien-être des Maliens.

Abdrahamane Diamouténé

 

 

A propos de Maliki 814 Articles
Maliki Diallo est Journaliste reporter d'images à Renouveau TV, journaliste à l'Indicateur du Renouveau. Né le 16 juin 1990 à Zanzoni dans le cercle de Koutiala, il est détenteur une maitrise en aménagement du territoire obtenue à la Faculté d'histoire et géographie de l'Université des sciences sociales et de la gestion de Bamako. Passionné du journalisme, Maliki, avec le soutien financier de son employeur Dramane Aliou Koné, s'est inscrit à l'Ecole supérieure de journalisme Lille où il a décroché une licence professionnelle en journalisme multimédia en 2018.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*