Flash Infos
Accueil / Education / APRES L’ECHEC DES NEGOCIATIONS ENTRE GOUVERNEMENT ET SYNDICATS DE L’EDUCATION: La grève de tous les dangers sera exécutée le 22 mai prochain

APRES L’ECHEC DES NEGOCIATIONS ENTRE GOUVERNEMENT ET SYNDICATS DE L’EDUCATION: La grève de tous les dangers sera exécutée le 22 mai prochain

Entamées depuis lundi dernier, les négociations entre les Syndicats de l’éducation et le gouvernement ont connu encore un échec ce mercredi. C’est pourquoi, les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 ont décidé de maintenir leur mot d’ordre de grève de 27 jours. Ce, jusqu’à la satisfaction des deux points de revendications. 

Cette négociation de sortie de crise portait sur les trois points de blocage : l’octroi d’une prime de logement, la relecture du décret 529 et l’accès des enseignants fonctionnaires des collectivités au niveau des services centraux de l’Etat.

A l’issue de cette rencontre cruciale, le gouvernement a fait des propositions au point 2, (allusion à la prime de logement).

« Le gouvernement a fait une proposition de 20 000 F CFA, payable en deux ans. Sans préciser quand est-ce qu’ils vont commencer. Le gouvernement a également précisé que cette somme va valoriser l’indemnité de résidence. Elle ne sera pas considérée comme prime de logement. Nous avons été très claires avec le gouvernement. Nous leur avons dit, que nous n’avions pas demandé de valoriser l’indemnité de résidence. Dans notre préavis de grève, nous avions demandé la prime de logement. Sur ce point, il y a eu désaccord », a expliqué Amadou Coulibaly, secrétaire général du Syndicat national de l’éducation de base.

En dehors du point 2, les syndicats de l’éducation sont prêts à concéder le point 6, qui est la relecture du décret 529.

S’agissant du point 10, relatif à l’accès des enseignants des collectivités au niveau des services centraux de l’Etat, il n’y a toujours pas accord entre la partie gouvernementale et la Synergie. C’est la raison pour laquelle les syndicats de l’éducation, entameront le 22 mai prochain, leur mot d’ordre de grève de 27 jours. Cette grève qui s’annonce, portera un coup dur sur l’année scolaire. Une année  plus que jamais menacée faute de consensus.

Zié

 

Essayez à nouveau

Fuite des sujets d’examens : ne faut-il pas repenser les procédures des confidentiels

Nombre de visites: 68 “La fuite des sujets d’examens“ est devenue au fil du temps …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!