Flash Infos
Accueil / Actualités / Annonce à la nation : IBK tente d’enfiler enfin un manteau de président !
Capture d'écran de l'adresse du président IBK à la nation, le 16 avril 2019. © Maliki Diallo.

Annonce à la nation : IBK tente d’enfiler enfin un manteau de président !

Attendu depuis plusieurs mois par les Maliennes et les Maliens, le président de la République s’est enfin adressé à ses compatriotes. C’est sans nul doute son meilleur discours depuis son ascension à la magistrature suprême.

De l’annonce de la tenue de concertations nationales du 23 au 28 avril 2019 en vue de la révision constitutionnelle à l’appel de toutes les filles et de tous les fils du pays, Ibrahim Boubacar Keita s’est abstenu pour la première fois de lancer des piques à ses détracteurs et a surtout appelé au consensus national pour faire face aux enjeux nationaux notamment les questions sécuritaire, scolaire et politique. Il reste à décanter la question du maintien ou non du Premier ministre confronté à un rejet de la majorité, de l’opposition, des syndicats et de certains leaders religieux.

Le président de la République s’est enfin adressé à ses compatriotes. C’est sans nul doute son meilleur discours depuis son ascension à la magistrature suprême. De l’annonce de la tenue d’une concertation nationale du 23 au 28 avril 2019 (ces dates sont-elles réalistes ?) en vue de la révision constitutionnelle à l’appel de toutes les filles et de tous les fils du pays, Ibrahim Boubacar Keita s’est abstenu pour la première fois de lancer des piques à ses détracteurs et a surtout appelé au consensus national pour faire face aux enjeux nationaux notamment les questions sécuritaire, scolaire et politique.

 Appel à un consensus national

Il a fait aussi appel à toutes les forces politiques, sociales, religieuses pour trouver des solutions durables à la crise multiforme qui assaille notre pays depuis 2012. Avec une « humilité non feinte », IBK a égrené tous les drames qui ont frappé notre pays depuis des années notamment le massacre d’Ossossago faisant plus de 170 morts. Pour mener à bien les reformes, il va se ressourcer des recommandations de tous les foras tenus avant son arrivée au pouvoir comme le Forum sur l’école, la lutte contre la corruption et d’autres ; mettra en place un comité de personnalités consensuelles. Il a fait appel aux anciens présidents vivant comme le général Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, le général Amadou Toumani Touré et le professeur Dioncounda Traoré. Aussi, pour marquer sa disponibilité, le chef d’état ne fera aucun déplacement à l’extérieur avant la tenue des concertations nationales. On attend de voir si ces annonces seront suivies d’effet, disons d’actions concrètes.

Il reste à décanter la question du maintien ou non du Premier ministre confronté à un rejet de la majorité, de l’opposition, des syndicats et de certains leaders religieux. Il sera d’ailleurs aujourd’hui au centre d’une motion de censure introduite par le parti du président de la République.

La Rédaction

Aumali.net

Essayez à nouveau

MICHEL HAMALA SIDIBE SUR LES SITES DES DEPLACES : “Restaurer la dignité des déplacés est une priorité pour l’Etat”

Nombre de visites: 39

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!